Démarche Qualité et Sécurité des Soins

a

Le Centre SMR Ambrussum s’inscrit dans une démarche permanente d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. En collaboration étroite avec l’ensemble des équipes de l’établissement et les Représentants des Usagers, le Centre SMR Ambrussum veille quotidiennement à l’amélioration de ses pratiques professionnelles et à votre satisfaction. La qualité du service rendu au patient repose sur l’amélioration permanente de nos pratiques et de nos organisations.

a
Votre satisfaction

Nous vous invitons à compléter notre questionnaire de satisfaction distribué en milieu de séjour ou au moment de votre sortie, et à le remettre au personnel de l’établissement.

Vos réponses et remarques seront analysées par la Cellule Qualité et la Direction de l’établissement, avant de faire l’objet d’un traitement statistique et d’une diffusion des résultats à l’ensemble du personnel, des médecins, ainsi qu’aux Représentants des Usagers.

a
Le dispositif national E-SATIS

Le Centre SMR Ambrussum participe également à l’enquête nationale de satisfaction des patients, E-SATIS. Ce dispositif permet de recueillir votre appréciation sur la qualité des différentes composantes humaines, techniques et logistiques de votre prise en charge dans notre établissement.

Pour y participer, il vous suffit de communiquer votre adresse e-mail lors de la réalisation de votre admission, et de répondre à l’enquête que vous recevrez par e-mail dans les jours suivant votre sortie.

a
Les indicateurs pour l’amélioration de la qualité et la sécurité des soins

Le Centre SMR Ambrussum participe au recueil des indicateurs nationaux de la Haute Autorité de Santé (HAS). A cet effet, l’évaluation de notre démarche qualité est assurée par le biais de ses indicateurs, dont les résultats sont affichés à l’accueil de l’établissement, ainsi que par la procédure de certification portée par la Haute Autorité de Santé (HAS).

a
Lutte contre les infections associées aux soins

Le Centre SMR Ambrussum s’est engagé depuis de nombreuses années dans une démarche de lutte contre les infections associées aux soins, au travers de son équipe opérationnelle d’hygiène (EOH).

Cette dernière est chargée de mettre en œuvre l’ensemble des actions permettant de prévenir et de prendre en charge ces infections, et d’ainsi améliorer la qualité et la sécurité de votre prise en charge.

La réduction des infections liées aux soins étant en grande partie liée à l’hygiène des mains, le Centre SMR Ambrussum met à votre disposition, dans chaque chambre et à tous les points d’accueil de l’établissement, des solutions hydro-alcooliques.

a
Prise en charge de votre douleur

LA DOULEUR N’EST PAS UNE FATALITÉ

La douleur se prévient et se traite. Les équipes soignantes du Centre SMR Ambrussum sont là pour vous écouter et vous aider. N’hésitez pas à leur parler de vos douleurs. Vous seul(e) pouvez décrire ce que vous ressentez.

Ce faisant, vous aiderez les médecins et les soignants à mieux vous soulager. Ils évalueront votre douleur et vous proposeront les moyens les plus adaptés à votre cas.

 


 

LE CENTRE SMR AMBRUSSUM S’ENGAGER  À PRENDRE EN CHARGE VOTRE DOULEUR.

AVOIR MOINS MAL, NE PLUS AVOIR MAL, C’EST POSSIBLE.

PRÉVENIR, TRAITER OU SOULAGER VOTRE DOULEUR, C’EST POSSIBLE.

 


 

NOTRE ENGAGEMENT

Prévenir les douleurs provoquées par certains soins ou examens, les douleurs parfois liées à un geste quotidien comme une toilette ou un simple déplacement.

Traiter ou soulager les douleurs aiguës, les douleurs après une intervention chirurgicale, les douleurs chroniques.

VOUS AVEZ MAL… PARLONS-EN

Votre participation est essentielle. Nous sommes là pour vous écouter, vous soutenir et vous aider. Nous pouvons vous aider à ne plus avoir mal ou à avoir moins mal :

  • en répondant à vos questions,
  • en vous expliquant les soins que nous allons vous faire et leur déroulement,
  • en utilisant le ou les moyens les mieux adaptés.

COMITÉ DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR

Le Comité de LUtte contre la Douleur (CLUD) de l’établissement poursuit une démarche continue d’amélioration de la prise en charge préventive, curative et palliative de la douleur. Ce comité, pluridisciplinaire a pour missions :

  • de sensibiliser le personnel pour qu’il soit plus attentif à la douleur des malades,
  • de réfléchir aux moyens disponibles dans notre établissement pour traiter et prévenir les douleurs,
  • d’organiser des formations annuelles pour le personnel paramédical et médical.

 

a
Vos médicaments lors de votre séjour

Je vais être hospitalisé(e), que dois-je prévoir pour mon traitement ?

› Apportez vos dernières ordonnances, ainsi que celles concernant vos traitements de fond.

› Signalez au médecin les médicaments que vous prenez sans ordonnance.

› Si cette hospitalisation n’était pas prévue, demandez à l’un de vos proches d’apporter vos ordonnances pour vous.

 

Que dois-je faire de mes médicaments ?

› Si vous apportez des médicaments, signalez-le et remettez-les à l’infirmier(e) qui s’occupe de votre admission. Vous ne devez plus prendre ces médicaments, pour éviter toute interaction ou surdosage.

› Vos médicaments seront isolés à votre nom dans l’infirmerie du service.

› Vos traitements vous seront rendus à votre sortie.

 

Pourquoi dois-je remettre tous mes médicaments ?

› Pendant l’hospitalisation, le médecin adapte votre traitement à votre état de santé. Tous les médicaments sont fournis par la pharmacie de l’établissement et donnés par l’infirmier(e) au cours de l’hospitalisation. N’hésitez pas à poser des questions sur votre traitement.

 

Les médicaments apportés par ma famille ou amis sont-ils autorisés ?

Non, ils ne sont pas autorisés. Il est très important de ne pas prendre d’autres médicaments que ceux prescrits par le médecin et fournis par l’établissement. En effet, des réactions entre les différents médicaments peuvent exister et risquent d’entrainer de graves complications.

 

À la sortie, vais-je retrouver mon traitement habituel ?

À la fin de votre prise en charge, le médecin vous remettra une ordonnance de sortie. Lisez-la avant de quitter l’établissement. Le traitement peut être différent de celui que vous preniez chez vous. Le médecin vous donnera toutes les explications nécessaires. N’hésitez pas, si besoin, à poser des questions sur les nouveaux médicaments prescrits et ceux qui ont été arrêtés.

 

De retour à mon domicile, que dois-je faire de mon traitement ?

Il est important de suivre le nouveau traitement, celui-ci étant mieux adapté à votre état de santé. Les médicaments qui ne sont plus utilisés, doivent être rapporté à votre pharmacie de ville pour destruction. Ne prenez pas d’autres médicaments sans avis médical.

 

De retour à mon domicile, à qui dois-je m’adresser si j’ai des questions sur mon nouveau traitement ? 

Votre médecin traitant aura reçu votre compte rendu d’hospitalisation et saura répondre à vos questions. Vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien de ville.